Histoire du jardin

L’ancien jardin (2000 à 2013)

Lors de l’achat de la propriété en 1999, le jardin de 200 m² était en friche. Il a été entièrement défriché, ensemencé de gazon et des bordures ont été créées tout autour. La plupart des plants ont été achetés au CAT de Bréal-sous-Montfort (maintenant ESAT), avec un plan d’implantation fourni. Voir ci-dessous une galerie d’images de cet ancien jardin (du printemps 2010 à octobre 2013).

Nouvelle parcelle en 2014

plan_2014-frEn décembre 2013 la mise en vente de la propriété propriété voisine (à l’Est) a été l’occasion de racheter un hangar (devenu notre resserre) et un bout de jardin.

Défrichage

Ce « bout de jardin » était en friche et servait en partie de dépotoir. De février à juin 2014 il a fallu démolir un ancien poulailler en plaques de ciment puis défricher et nettoyer le terrain encombré de détritus de toute sorte.

Installation de la mixed border Est

Nous avons ensuite édifié une clôture mitoyenne en panneaux de bois et planté une mixed border en suivant un plan élaboré avec Fanny, de la pépinière l’ESAT de la Simonière.

Pergola et plantes d’ombre

Une pause l’été 2014 pour profiter des floraisons des nouvelles plantations et de celles de l’ancienne haie qui sont en sursis. A l’automne, le défrichage à l’extrémité sud de la nouvelle parcelle apporte son nouveau lot de racines, pierres, briques, pièces métalliques d’appareils, … la routine. Le défrichage est suivi de l’installation d’une pergola suivie de plantations de plantes aimant l’ombre, toujours en provenance de l’ESAT de la Simonière.

Rénovation de la terrasse et de l’escalier (juin 2018)

Lors de l’achat de la maison et de son agrandissement, une terrasse et un grand escalier avaient été créés pour accéder au jardin. Par souci d’économie cette terrasse avait été couverte d’un béton désactivé, et l’escalier de dalles gravillonnées. C’était assez joli au début mais avait très mal vieilli et était devenu quasiment impossible à maintenir propre. Après moult réflexion et attente de la disponibilité du menuisier, un nouveau revêtement (lames composite) a enfin été posé, pour un look très contemporain.