Aspects techniques 

Photographies

Certains spécimens sont photograhiés in situ ou après leur collecte. Jusqu’en février 2009 j’ai utilisé un appareil photo numérique de type bridge, un Olympus C-5060 Wide Zoom. C’est un appareil relativement léger, de bonne qualité optique, et avec un mode macro permettant des photos assez rapprochées. La possibilité d’orienter l’écran LCD dans toutes les directions est intéressante pour éviter les acrobaties dans des situations difficiles de prise de vue.

Du printemps 2009 au printemps 2011 j’ai utilisé un APN réflex, un Pentax K20D remplacé actuellement par un Pentax K-5. J’ai l’intention de compléter peu à peu les photos faites avec l’Olympus et au scan avec des photos in situ prises avec cet appareil réflex.

Scan

La majorité des photos sont réalisées à la maison, avec un scanner à plat. J’utilise un Epson Perfection 4180 PHOTO qui convient parfaitement aux scans de plantes. Pour les spécimens relativement plats, je referme le couvercle (en intercalant éventuellement quelques cales de 5 à 10 mm). Pour scanner les spécimens plus volumineux ou pour obtenir un fond noir, je laisse le couvercle complètement ouvert. J’utilise les paramètres suivants : Type d’image 24-bits Couleur ; Résolution 2400 dpi ; Format cible 600 x 900 pixels. Zoom en fonction des spécimens ou fragments de spécimens. Par exemple un spécimen qui couvre entièrement la vitre du scanner pourra être scanné sur une surface (maximum) de 183 mm x 296 mm. Étant donné que je conserve une résolution constante pour mes scans, plus la zone scannée est petite plus le grossissement est important.

Le principal problème de ce procédé est la faible profondeur de champ du scanner, qui est normalement prévue pour scanner des objets plats. Les sites spécialisés indiquent que pour obtenir un minimum de profondeur, il faut impérativement utiliser un scanner à plat avec capteur de type CCD.

Conception du site

Ce site est réalisé avec WordPress (WP), l’un des outils de création de blogs et de sites les plus utilisés sur Internet.

Outre le “moteur” principal de WP, j’utilise les plugins suivants, tous dans leur version gratuite.

Et un widget personnel, pour l’affichage des noms latins ou communs.

J’utilise le thème visuel SKTCORP (dans sa version gratuite). Légèrement modifié.