Enfumage

La fumée produit des effets décoratifs sur la terre cuite non émaillée.

Pot tourné en terre blanche, estampé et poli. Enfumé après cuisson et ciré.Quand une pièce – polie, de préférence – est cuite (biscuit), je la place dans un bidon avec du papier et de la sciure, que j’enflamme. La fumée pénètre dans le tesson et produit des effets inattendus et impossibles à reproduire à l’identique. Chaque pièce est vraiment unique.

Il est possible de faire des réserves avec du ruban adhésif, de la barbotine ou d’autres moyens pour empêcher la fumée de passer aux endroits protégés.

J’utilise parfois des fougères, que j’attache autour de la pièce, pour laisser des traces intéressantes.

Après l’enfumage, la pièce est lavée et grattée pour éliminer la suie, puis séchée et enfin cirée avec de la cire d’abeille. Bien entendu, elle est purement décorative et non utilitaire.