Polissage

PB-601Le polissage était déjà très utilisé en Égypte, au Mexique, dans des temps très anciens.

Quand une pièce est tournée, il faut attendre « un certain temps » qu’elle sèche un peu – on appelle cet état la « consistance cuir » – pour pouvoir la polir. Si la terre est trop sèche, on peut la pulvériser avec de l’eau, attendre un peu, puis le polissage est alors possible.

Le polissage est une opération très longue, effectuée au moyen d’un outil métallique, en plastique, en bois ou mieux d’une pierre lisse, comme une agate.

G-IMGP6159L’hématite, qui est un oxyde de fer, donne une coloration rose à certaines terres blanches car des particules d’oxyde de fer pénètrent dans la terre.

Si au cours du polissage la surface devient trop sèche, on peut y appliquer un peu d’huile et continuer le travail.

Une vieille carte de téléphone ou de « fidélité »- en plastique dur et très lisse – peut être utilisée à la fin, elle permet d’obtenir un beau brillant.

Quand la pièce est sèche, elle est cuite, puis elle est cirée pour retrouver le brillant qui a tendance à s’atténuer un peu à la cuisson. Mais elle n’est pas étanche.

Le polissage n’est donc utilisé que pour des objets décoratifs. Il est cependant possible d’émailler l’intérieur d’un vase qui a été poli à l’extérieur.