Bye-bye photinia !

En 2010 4 spécimens de photinia avaient été achetés “en solde” chez Monsieur Bricolage ! Ces arbustes ont connu un beau développement. Malgré une taille régulière pour éviter que la base ne se dégarnisse, ils étaient devenus incontrôlables. La décision a donc été prise de les arracher, ce qui n’a pas été une mince affaire, vu la grosseur de leurs troncs. Pour meubler le vide laissé dans le fond de la bordure Nord par cette arrachage, un treillis de 2 mètres sur 4 mètres de largeur a été dressé, ce qui n’a pas été facile non plus. Finalement, pour meubler ledit treillis, une petite visite dans une fête des plantes s’imposait. Ce qui fut fait, après contact avec 2 pépiniéristes qui y exposaient. Nous avons donc fait l’acquisition de 2 plantes grimpantes, qui devraient rapidement faire leur office. Un Solanum laxum et un Mandevilla laxa.

Solanum laxum (ancien nom S. jasminoides) est également parfois appelée morelle faux-jasmin. C’est une grimpante sarmenteuse de croissance rapide, originaire d’Amérique du Sud, pouvant atteindre de 2 m à 6 m de hauteur, selon les modes et zones de culture. C’est une plante à la floraison généreuse, blanche à bleu-clair, s’étalant de la fin de printemps au début de l’automne, voire plus tard en climat doux…


Mandevilla laxa, le jasmin du Chili est une plante grimpante volubile à racine tubéreuse de la famille des Apocynacées. C’est une parente du Trachelospermum, des pervenches, mais aussi de l’Alamanda et du Dipladenia, gloire estivale de nos potées fleuries. Elle est présente à l’état naturel depuis le sud de la Bolivie et de l’Équateur, jusqu’au nord de l’Argentine et du Chili. La rusticité d’une plante adulte est évaluée à -8, voire -10°C en pointe sans protection hivernale, la plante repartant depuis la souche si la végétation aérienne a été détruite.

A priori rien à craindre pour le Solanum, puisqu’un spécimen à floraison blanche se porte très bien au jardin depuis plusieurs années. En revanche, j’ai été surpris de la proposition du pépiniériste d’installer un Mandevilla laxa en Bretagne. Sa pépinière est située à St Méloir des Ondes, sur la côte Nord de la Bretagne, mais il m’a assuré que ça devrait le faire en Bretagne intérieure. Croisons les doigts.