du pain sur la planche…

Oui, il y a encore du pain sur la planche pour que le “jardinier de Versailles” acquière un niveau acceptable en vocabulaire horticole.

Chronique “La main verte” du samedi 13 novembre 2021 sur France Inter.

Une auditrice, Delphine, pose une question “à propos de certaines planches de son potager”. “Situées sous un eucalyptus, certaines planches ont été très peu productives […]”. Le journaliste demande à Alain Baraton ce que sont les planches d’un potager.

AB.- Oui, c’est maintenant la technique dite “en carrés”. Au lieu de cultiver directement à même le sol, on va surélever le potager, ce qui est bien pour les personnes qui ont des petits problèmes de dos. Et on fait en fait des châssis, si vous préférez, surélevés, qui permettent de cultiver des légumes.

Épreuve de vocabulaire encore ratée pour AB. Les planches d’un potager n’ont rien à voir avec la mode des potagers surélevés. En culture traditionnelle, on appelle planche un rang ou bande de légumes. AB confond 2 ou 3 types de potagers : le potager à plat, le potager en carré le potager surélevé.

le potager à plat : C’est le plus traditionnel, il consiste à cultiver sur une surface plane des légumes, souvent en rang ou en planche. Couramment utilisé pour des surfaces importantes, il s’adapte aisément à tous les légumes et à la mécanisation.

le potager en carré : si vous n’avez pas de potager, ce type de potager est l’idéal pour débuter. Construisez (ou achetez) un carré avec des planches de bois, remplissez-le de terre, compost et/ou terreau, il ne vous reste plus qu’à semer et planter. Ainsi le potager s’intègre dans un jardin d’agrément et devient un élément de décor ! variez les espèces et les variétés pour plus d’esthétique.

Référence de ces 2 types sur le site de Clause.

le potager surélevé (avec ou sans pieds)

Pour en savoir plus sur le potager en carré, surélevé ou non c’est ici:

Dans son “explication”, AB ajoute à la confusion en parlant de châssis, qui n’ont rien à voir avec les planches et les carrés.

Sinon, aujourd’hui au milieu des banalités et du bafouillage habituel, j’ai relevé :

– le stipe est une tige non ramifiée qui peut être plus imposante à son sommet jusqu’à sa base

– la strobilanthe est une plante […] avec des feuilles parfois très vernurées

– […] c’est certainement l’un des deux problèmes dont souffre notre strolibanthe euh, stro, oui c’est bien ça, stroli

– le sèchement ou le séchage des feuilles indique une sécheresse de l’atmosphère…

– Est-ce qu’il faut vraiment que je vous donne le moral ? euh que je vous casse … (le journaliste : “sape le moral”)

– Je ne connais pas du tout les compétences en Tahiti végétal.

Papi Jo n’a pas de compétences en “Tahiti végétal” lui non plus. Mais les auditeurs de “La main verte” aimeraient bien que AB ait quelques compétences de jardinier et de chroniqueur pour mériter sa place sur France Inter.