La greffe pour les nuls

Aujourd’hui dans sa chronique “La main verte” sur France-Inter, le génial jardinier en chef de Versailles nous explique “la greffe pour les nuls”.

Extrait de la chronique (de 3:35 à 3:60)

A.B.- Dans le cadre de la greffe en écusson, vous prenez un œil, donc un bourgeon. Vous incisez le tronc de du du végétal qui va être le porte-greffe. Vous glissez la fente [sic], celle-ci va reprendre [re-sic], même prendre le dessus et donner ainsi un nouveau végétal.
J’en profite pour rappeler, pour ceux qui ne savent pas, ce qu’est la greffe. C’est pas un mélange des deux plantes : si vous greffez une plante rouge sur une plante blanche, la plante sera rouge. En fait vous apportez les caractères de la plante que l’on greffe.

Merci de cette explication, Monsieur le jardinier en chef ; mais je ne comprends pas bien cette manipulation qui consiste à “glisser la fente” pour qu’elle reprenne. Je ne visualise pas bien non plus ce qu’est une “plante blanche” ou une “plante rouge”. Sinon je me suis permis de rajouter un petit croquis ci-dessus, en guise de clin d’œil à la page de votre instructive chronique sur F.-I.