Laver la lave

De quelle “lave” s’agit-il ? Il s’agit de la pouzzolane, la pierre de lave volcanique.

La pouzzolane est une roche naturelle constituée par des scories (projections) volcaniques basaltiques ou de composition proche. Elle possède une structure alvéolaire. […] La pouzzolane est appelée ainsi, parce qu’on en trouve dans le voisinage de Pouzzoles (Pozzuoli en italien)4 en Campanie. [… ] Ses applications dans les jardins sont multiples :
* en grosse granulométrie elle est utilisée comme roche décorative (paillage) comparable à l’écorce de pin pour limiter l’enherbement, par exemple, dans les massifs d’arbustes ;
* et en petite granulométrie elle sert dans la composition du substrat10 de certaines cultures comme les bonsaï, l’hydroponie ou pour le lagunage des piscines biologiques. Ce type de roche assure un bon drainage au niveau racinaire. Les bords coupants de la pouzzolane favorisent le développement des radicelles. [Wikipedia]

La terre du jardin de papi Jo étant de nature argileuse et plutôt lourde, j’ajoute souvent un peu de pouzzolane dans le trou de plantation des arbustes ou vivaces qui aiment un sol léger. La pouzzolane est également recommandée pour la culture des fougères en pot, par exemple par le site fernatic, le site des passionnés de fougères.

Un substrat à la fois riche et drainant maintiendra le contenant et le contenu en bonne santé pendant des années.
On pourra en préparer un soi même selon la recette suivante : une part de tourbe, une part de roche volcanique bien lavée, un peu d’écorce pour le drainage et quatre parts d’un substrat de culture commercialisé. Il est très important de passer un jet d’eau puissant sur la roche volcanique afin de la débarrasser des particules qui sans quoi colmateraient le substrat, le privant des poches d’oxygène indispensables à la bonne santé des racines.
[Site fernatic]

Avant d’avoir lu cette recommandation, je ne prenais pas la peine de laver ma pouzzolane. Dans les trous de plantation en pleine terre, je ne pense pas que ce soit important, mais dans les pots, surtout mes pots de fougères, je comprends bien qu’il ne faudrait pas risquer d’asphyxier les racines. J’ai donc soigneusement lavé le contenu du petit sac de pouzzolane acheté récemment chez Truffaut.

Matériel pour laver la pouzzolane (plus, évidemment, le jet d’eau)

Comment procéder ? On trouve sur internet des tutoriels dont un assez rigolo d’un gars qui lave sa pouzzolane… dans sa douche. Pour ma part j’ai lavé de petites quantités de pouzzolane dans un seau, puis passé au tamis et enfin mis à sécher en plein air. On s’occupe comme on peut…