Le jardinier confiné :: Jour 50

Il est temps de tuteurer les vivaces

Un certain nombre de vivaces hautes ou de hauteur moyenne ont tendance à se coucher sous l’influence du vent et de la pluie et nécessitent donc un tuteurage solide mais si possible discret. Papi Jo vous propose sur ce site son tutoriel Fabrication de tuteurs en « fer à béton ». C’est tout à fait génial, mais encore faut-il penser à mettre ces tuteurs en place au bon moment, ou alors les laisser sur place en permanence.

Certes, équiper certaines plantes de ce type de tuteur peut sembler prématuré, voire ridicule. Mais il est encore plus ridicule de se laisser dépasser par les événements. Donc aujourd’hui, la plupart des plantes nécessitant ce type de support ont été tuteurées. Voici quelques exemples.

Pour cet aster extrêmement vigoureux, j’ai choisi l’option du tuteurage permanent. Comme on peut le voir il s’agit même d’un tuteurage renforcé avec un grillage horizontal. A droite, cet aster en pleine floraison fin septembre, on ne voit plus du tout son “corset”, qui fait pourtant son office, sinon tout serait par terre.

A gauche, tuteur installé autour d’un spécimen cette saison, à droite, tuteurs installés plus tôt en 2017.

Tuteurs bien visibles autour du feuillage à gauche ; invisibles mais très utiles pour soutenir la floraison (qui a tendance à s’écraser lamentablement), à droite.