Une fougère reviviscente… et ça repart

Vous êtes déprimé·e ? recroquevillé·e dans votre chaumière en attendant le retour du printemps ? Stressé·e(1) par l’ambiance morose pour cause de COVID ? Pour vous remonter le moral, voyez-donc avec quel punch la petite fougère passe-murailles (Asplenium ceterach) revit, avec seulement un peu d’eau.

Pour en savoir plus sur cette étonnante fougère, voir sa fiche sur le site ZOOM NATURE ici :

Sur vieux mur au pied de l'église de Montfort-sur-Meu
Sur vieux mur au pied de l’église de Montfort-sur-Meu
Illustration de la reviviscence de la fougère Cetarach. Durée de la prise de vues : 3 jours; intervalle : 15 minutes; nombre de photos : environ 250. Flash. Départ : fronde quasiment entièrement sèche, déposée dans une soucoupe avec un peu d’eau. Quelques pulvérisations en cours d’expérience. Entre les points 14 s. et 18 s. peut-être par manque d’eau, la fronde semble revenir à son été initial (désseché). Puis elle repart, aidée par une pulvérisation.

(1) Quoi ? Papi Jo aurait-il cédé aux sirènes des féministes qui veulent nous imposer l’écriture dite “inclusive” ? Que nenni, c’était simplement une tentative pour tester la vigilance de ses lecteurs·trices. Zut, ça me reprend. Promis, je ne le ferai plus.