La lavatère ‘Barnsley’, une plante fragile !

Suite des “aventures” de ma lavatère Barnsley

Vers la mi-juin ma lavatère Barnsley était en pleine floraison, et balançait ses longues tiges tendres ornées de fleurs bicolores. Mais brusquement un coup de vent mêlé de pluie forte a un peu secoué le jardin de papi Jo. Malgré le corset constitué de plusieurs tuteurs en fer à béton, certaines tiges n’ont pas résisté et se sont à moitié ou totalement arrachées au niveau de leur insertion sur les tiges lignifiées des années passées.

Il a fallu supprimer les tiges arrachées, rajouter en catastrophe de nouveaux tuteurs en fer, plus quelques ficelles, et même poser quelques “attelles” pour limiter les dégâts. Heureusement la plupart des tiges définitivement arrachées se trouvaient à l’arrière de la plante, si bien qu’elle n’a rien perdu de sa superbe et continue à participer au décor du jardin.